À propos

Un enfant qui rêve de journalisme ...

Loïc Ballet, qui a été baigné dans l’art depuis son plus jeune âge, a commencé à jouer à l’âge de 9 ans avec le Centre National d’Art Dramatique de Saint-Étienne et le Festival d’Avignon.

La cuisine a également joué un rôle important dans sa vie, guidé par les gestes de sa mère et de sa nourrice. Il a découvert la gastronomie à la Maison Troisgros, qui a été une révélation pour lui. Après avoir étudié l’histoire de l’art et suivi une formation en journalisme, il a commencé sa carrière à la télévision locale TL7 avant de rejoindre France 3.

Un mentor : Jean-Pierre Coffe

En 2008 il fait ses armes comme chroniqueur gastronome sur France Inter avec Jean-Pierre Coffe dans l’émission Ça se bouffe pas, ça se mange.

L’homme aux lunettes rondes lui apprend à « transmettre ». Transmettre pour protéger notre terroir, transmettre pour inviter le public à mieux manger, mais surtout, transmettre pour que chacun ouvre l’œil sur son alimentation !

En parallèle sur France 3, il travaille aux côtés de François Pêcheux, Julie Andrieu et Laurent Boyer.

Un triporteur pour goûter la France

À l’âge de 25 ans, William Leymergie le contacte.

L’homme du matin de France 2 lui propose alors deux chroniques : les coulisses des spectacles pour l’émission « C’est au programme » de Sophie Davant et le rendez-vous gastronomique de « Télématin » : le Triporteur.

Avec son vélo à trois roues, dans la première matinale de France Loïc parcourt les territoires des estives en Auvergne, aux auberges basques, en passant par les cuisines de Paul Bocuse ou celles du palais de l’Élysée.

Un auteur militant

En 2016, Loïc publie La France des bons produits, un livre où il rencontre ceux qui se battent pour le goût dans nos terroirs.

En 2017, il réalise son rêve de co-signer une bande dessinée avec son père dessinateur et publie deux ouvrages vendus au profit d’associations pour enfants atteints de naevus géant : Tout un Cirque et Tous en piste

En 2021, il publie une BD de recettes de grands chefs dessinées par son père pour lutter contre la malnutrition, dont les bénéfices sont reversés à des causes pour l’enfance.

Cette même année, il participe à l’écriture de La France à Table chez Hachette et en 2022, On va déguster Paris de François-Régis Gaudry pour Marabout.

Un producteur télé engagé

En 2016, Loïc Ballet fonde LB. Productions, une société de production audiovisuelle et de conseil.

Sa première réalisation est pour France Télévisions avec le programme Excursions Gourmandes, diffusé avant les journaux télévisés de France 2 et France 3, dans lequel il met en avant les spécialités culinaires régionales.

D’autres partenaires font appel à lui, comme la SNCF, le Collège Culinaire de France, le Festival Taste of Paris ou Alain Ducasse.

En 2021, il anime et réalise En Vadrouille, un road-movie culinaire en Auvergne-Rhône-Alpes, et produit des rendez-vous gastronomiques dans Télématin.

Il est également sollicité par Éric Kayser et le Groupe Logis Hôtels pour réaliser leurs chaînes culinaires sur Youtube.

Un animateur radio de terrain

En 2017, Loïc Ballet parcourt l’hexagone micro en poche pour l’émission Destination France sur France Bleu.

Chaque samedi à 13 heures, il propose une balade gourmande d’une heure pour découvrir le patrimoine caché d’une région française.

L’été 2018, le jeune chroniqueur gastronome rejoint sur les ondes d’Europe 1 Eva Roque et Lise Pressac dans le « Club de l’été ». En mai 2022, Nathalie André, directrice des programmes de France Bleu, lui propose d’animer l’émission « Étape Gourmande » tous les midis de l’été avec Nathalie Helal.

Un épicier passionné des terroirs

En 2020, Loïc Ballet s’associe à son amie d’enfance Élodie Charras pour ouvrir une épicerie gourmande, engagée et militante, qui s’ins